LE SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT AUTOMOBILE

medo 5 janvier 2020 Aucun commentaire

LE SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT AUTOMOBILE

1)      Rôle :

–          Il recueille les gaz brules à la sortie des cylindres, après les soupapes d’échappement, les collecte et les achemine à l’extrémité arrière de la voiture pour éviter que ces vapeurs nocives ne pénètrent à l’intérieur du véhicule.

–          Il étouffe considérablement le bruit provoqué par la décomposition rapide des gaz à la sortie du moteur.

–          Il régularise l’écoulement de cette masse gazeuse qui sort par pulsations successives.

–          Il crée également un phénomène de dépression ou de succion qui influe favorablement sur la « vidange » et le remplissage suivant du cylindre et par conséquent sur le rendement du moteur.

La puissance du moteur pourra être améliorée si celui-ci est soigneusement raccordé (collecteur) et si sa longueur et sa section de passage des gaz d’échappement dans les tuyauteries sont judicieusement calculées. Il est donc impératif de ne modifier aucune de ces valeurs.

2)      Les bruits anormaux :

a) Bruit sourds :

–          Chicanes brûlées, dans le cas d’un silencieux avec système à réflexion.

–          Perçages du tube de détente bouchée par encrassement, dans le cas d’un silencieux avec système à absorption.

b) Bruits de claquements cycliques :

–          Joints de collecteur rompu, collecteur fêlé, goujons ou vis de fixation du collecteur sur la colonne rompus ou manquants.

c) Bruits de grincement :

–          Rotules, emmanchement, supports desserrés.

d)Bruit de cognement sur route, ou lors d’un contrôle en secouant manuellement la sortie échappement :

–          Mauvais alignement de l’ensemble d’échappement.

–          Supports élastiques arrachés ou rompues.

–          Pattes ou sangle de fixation rompues ou desserrées.

e) Bruits et vibrations dans l’habitacle d’un véhicule ou engin :

–          Montage et bridage contraint de la ligne d’échappement.

Tags :