LES TYPES D’HUILE MOTEUR

medo 5 janvier 2020 Aucun commentaire

LES TYPES D’HUILE MOTEUR

Comme son nom l’indique, l’huile moteur est un élément indispensable de votre moteur. En réduisant les frottements entre ses différentes pièces, elle permet de diminuer son usure. Elle garantit également la propreté et l’étanchéité du moteur et évite sa corrosion. Enfin et surtout, elle permet de refroidir le moteur en circulant à l’intérieur : sans l’huile, le moteur pourrait atteindre une température de 400 °C
C’est pourquoi il est important de connaître les spécificités de chaque type d’huile, afin de pouvoir la choisir au mieux et éviter d’abîmer votre moteur.

Il existe trois grandes familles d’huile moteur : minérale, synthétique ou semi-synthétique.

A)L’HUILE MOTEUR MINÉRALE

L’huile minérale est la plus naturelle au niveau de ses composants : elle est obtenue à partir du pétrole brut raffiné. Elle fut la première à être utilisée sur les anciens véhicules : elle était à l’origine qualifiée de mono grade, c’est-à-dire qu’elle ne disposait que d’un seul indice de viscosité. Cela posait problème car une huile mono grade présente des écarts très importants entre la viscosité à froid et la viscosité à chaud : elle est par conséquent soit trop épaisse, soit trop fluide. Pour cette raison, l’huile mono grade n’était pas adaptée à une conduite par toutes saisons.
Aujourd’hui, l’huile minérale est enrichie par des additifs (polymères) qui permettent de réduire cet écart, mais elle reste de qualité moindre par rapport à l’huile de synthèse. Son principal avantage est son prix, puisqu’elle est beaucoup moins chère qu’une huile synthétique ou semi-synthétique.
Si votre véhicule possède un moteur très ancien, il est impératif d’utiliser une huile moteur minérale : en effet, un vieux moteur n’est pas adapté à une huile de synthèse et risquerait de s’abîmer.

B)L’HUILE MOTEUR DE SYNTHÈSE

L’huile synthétique est d’origine chimique. Elle est composée de nombreux additifs qui permettent d’accroître son efficacité sur divers points (contre l’oxydation ou la corrosion, par exemple). Pour cette raison, il s’agit du type d’huile le plus efficace et le plus endurant.
L’huile synthétique présente un écart très réduit entre la viscosité à froid et la viscosité à chaud, ce qui lui permet d’être suffisamment fluide lors du démarrage à froid et suffisamment visqueux à chaud lorsqu’elle circule à l’intérieur du moteur.
L’huile moteur synthétique correspond à la meilleure qualité. Ses propriétés liées à ses nombreux additifs lui permettent de répondre aux exigences d’un moteur complexe (par exemple, de type turbo ou avec filtre à particules). Elle est donc parfaitement adaptée pour les véhicules très modernes.
L’huile synthétique possède un autre avantage de taille : elle réduit la consommation de carburant et les émissions de CO2 grâce à son efficacité accrue lors du démarrage, où le véhicule a tendance à consommer plus d’énergie.
Ce type d’huile est fortement recommandé pour une conduite urbaine nécessitant de nombreux ralentissements, arrêts et démarrages. Il est également conseillé en cas de conditions climatiques difficiles.

Tags :